أرشيف

« Cinéma, Histoire et mémoire » : relation d’échange

« L’importance de préserver la mémoire et sa relation avec l’histoire et cinéma », a été l’objet d’une rencontre qu’a abrité le théâtre régional Abdelkader Alloula d’Oran, et animée par des spécialistes et des chercheurs. Présidée par les deux chercheurs en histoire Mourad Ouznadji et Ilyes Boukhmoucha, cette rencontre a essayé d’expliquer la différence entre ces trois termes qui se confondent chez beaucoup de personnes. « La relation entre ces trois concepts est une relation d’échange mais chaque élément est différent de l’autre, ce qui explique que le cinéma est différent du concept de l’histoire et l’histoire se diffère de la mémoire. L’histoire du cinéma fournit le matériel historique. Sans ce dernier, le film historique n’aurait pas existé », a souligné M.Ouznadji. Le cinéma selon lui, est un transfert d’images ou de sentiments au même temps. « L’histoire est plus vaste que la mémoire car cette dernière se concentre sur les souvenir de l’individu. Le cinéma ne peut pas écrire l’histoire, seul un historien peut le faire en se basant sur des méthodes scientifique et une étude sure », a-t-il précisé. Pour Ilyes Bouchemoukha le travail du cinéma sur la mémoire « est un sujet dangereux et sensible, il doit être traitée avec prudence et précision ». Il a également expliqué l’importance de protéger la mémoire par le cinéma. « Car ce dernier travaille à consolider la mémoire dans les esprits, contrairement à la télévision, qui efface rapidement la mémoire à travers la diffusion de certains événements », a-t-il noté. M.D

Related Articles

Check Also

Close
Close