fr

«Cargo» : Sur la route de la détresse

Réalisé par le libanais Karim Rahbani, le court-métrage « Cargo » ambitionne de donner à voir la dure réalité des réfugiés syriens qui traversent la frontière syro-libanaise. Ils sont souvent embarqués comme des marchandises dans l’arrière de camions pour prendre la route d’où le titre « Cargo » mais ce n’est pas tout. Le réalisateur ne présente néanmoins pas un travail d’enquête sur les conditions de vie de cette population mais juste un focus sur un enfant que la guerre a contraint à prendre en charge un grand-père malade. La dislocation des familles est déjà en soi l’insoutenable conséquence de cette guerre mais ce que le film dénonce c’est aussi cette tendance de certains de ses compatriotes à vouloir tirer profit, pour leur image, de cette tragédie à travers des aides médiatisées. Il dénonce surtout l’instantanéité des réseaux sociaux où on peut tout mettre y compris la détresse des gens et en direct. La scène de l’autostop est emblématique avec une star qui publie sur instagram une vidéo où elle dit à ses fans qu’elle prend en charge un enfant et son grand père. «Il y a un effet marketing inavoué et certaines actions ne sont pas motivées par un réel esprit de générosité», devait-il expliquer dans le débat après la projection. Son souci reste le sort des enfants contraints, dit-il, à «jouer un rôle qui les dépasse». Un film émouvant.

Y. C.-B.

Related Articles

Close